2012, avec François Bayrou

     Mes très chers amis,

     Les 22 avril et 6 mai, le peuple français a un rendez-vous. La crise dans laquelle est plongée notre pays ne nous permet pas de le rater. Il s’agit en ces dates de choisir pour la France celui ou celle qui sera le plus à même de résoudre les difficultés, dans lesquelles nous nous sommes aveuglement enfoncés, depuis déjà trop longtemps.

     Ce choix, je l’ai fait. Et c’est indépendamment de l’amitié que je porte à François Bayrou, que je le soutien aujourd’hui publiquement, afin qu’il apporte à notre beau pays, terre républicaine, le souffle nécessaire à son redressement.

     Oui, François Bayrou est un ami, un ami fidèle et précieux. Son courage je l’ai toujours salué, y compris dans les moments de doutes et nous en avons eu au sein de notre famille politique. Car du courage il en a fallu pour créer ce mouvement démocrate, dont il porte à présent les couleurs. Des engagements et un programme ont émané de ce tout jeune MoDem que beaucoup ont critiqué et qui prend aujourd’hui chaque jour un peu plus, de l’importance.

     Je sens une impulsion, un désir de regroupement autour d’un projet national cohérent au delà des limites de notre famille politique. Ce rassemblement, qui mieux que François Bayrou pour l’incarner ? Cet homme libre qui a toujours respecté le débat d’idées, fondement de notre démocratie, persuadé de la nécessité d’être tous unis.

     Profitons de ces échéances électorales, de ce forum qui nous permet à nous, responsables politiques, d’échanger avec les Français. Parlons avec honnêteté et franchise, ne dénigrons aucun sujet car telle attitude fait le lit de l’extrémisme. N’ayons pas peur de parler de lutte contre l’endettement de la France. Les finances du pays ne sont pas celles d’un gouvernement sinon d’une communauté nationale. Ne tombons pas dans la facilité rhétorique amenant à nous faire croire qu’en 2012 « il n’y a pas de choix possible », nous refusons de duper et d’infantiliser de la sorte les français. Ce pays, dont je ne peux cacher mon amour, n’est pas et ne doit pas être inscrit dans une spirale fataliste.

     L’époque que nous vivons est porteuse d’un espoir et si certains ont pu croire de par le passé, que des lendemains allaient chanter, je suis de ceux qui croient que de nos lendemains écloront des belles pages de notre pays.

     C’est un projet incarné par un homme, Francois Bayrou, que je rallie en 2012 en invitant tout ceux qui croient encore en notre France et pour lequel j’engagerai toutes mes forces.

 

                                                                                                                                                            Jean LASSALLE

2012, avec François Bayrou
Mot clé :            

Un commentaire sur “2012, avec François Bayrou

  • 21 janvier 2012 à 0 h 08 min
    Permalink

    Bravo, Jean, pour votre fidélité inflexible à François Bayrou.
    Comme je vous l’ai déjà dit, après avoir soutenu activement François Bayrou dans sa campagne présidentielle en 2007, je serai à vos côtés pour le soutenir lors de la prochaine échéance.
    A très bientôt, j’espère, le plaisir de se croiser et d’échanger quelques mots.
    Bien cordialement
    J-F Lacoudanne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *