Un week-end dans ma circonscription : du 25 au 27 mai

Samedi :

-Fête traditionnelle de la transhumance à Urepel, dans la vallée basque des Aldudes, où des centaines de personnes étaient venues assister au marquage et au grand départ des animaux vers les hauteurs de la transhumance. Échanges à la merveilleuse auberge avec le maire d’Urepel, ses conseillers municipaux, l’ensemble des autorités présentes y compris les maires et éleveurs de la province de Navarre, voisine (Espagne).

-Dégringolade à travers les cols sur la vallée voisine de Soule et son chef-lieu Mauléon. Le mythique SAM (Sporting Athlétique Mauléonais) et ses formidables diables rouges y jouent la montée en Fédérale 1 contre l’équipe de Salles. Le stade Marius Rodrigo est une véritable étuve rouge digne des grands soirs de Geoffroy Guichard. Au terme d’un match acharné, gagné au courage, la longue clameur basque peut monter toute la nuit durant.

Dimanche :

-Mairie de Lourdios-Ichère, rencontre et échanges avec Marthe Clot, maire de notre commune et les membres du bureau de vote. Matinée chaleureuse, partagée avec l’ensemble des amis parfois venus de très loin, retrouvés.

– Après l’accomplissement de mon droit civique, et un bon café, descente sur Pau dans la tribune d’honneur du magnifique stade du Hameau, en transe. Les basques de Bayonne n’avaient que 100 kilomètres à faire, les Corréziens de Brive 4 fois plus. Ils sont pourtant aussi nombreux. Au terme d’une formidable empoignade, entre 2 grandes équipes du rugby français. La Peña Baiona peut enfin enflammer le stade, la fête durera toute la nuit et se poursuivra à Bayonne.

Retour à Lourdios-Ichère pour le dépouillement à la mairie. Travaux de jardinage à la maison jusqu’à la nuit tombée.

Lundi

-Signature des parapheurs. Accueil des rendez-vous.

-11h Participation à la visite des rencontres du lycée des métiers de Soule

-14h Retour à la maison. Fin des parapheurs et plongée sur l’aéroport de Pau, pour prendre l’avion de 19h pour Paris.

Un week-end dans ma circonscription : du 25 au 27 mai
Mot clé :    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.