Un tour de l’Europe à la rencontre des citoyens européens : le rapport

Il me semble venu le moment où ce rapport doit être publié. Après un tour de France, un tour d’Europe s’imposait. C’était en 2013. Toutes les revendications qui ont émergé ces derniers mois y sont déjà. Depuis, rien a changé. C’est pour cela que j’ai souhaité me présenter aux élections Européennes.

Un jour où elle était venue marcher avec moi, Marielle de Sarnez me dit : « Ce serait formidable de prolonger l’action que tu conduis à travers la France au niveau de l’Europe. » « Tu ne me vois quand même pas faire le tour de l’Europe à pied ?, lui dis-je. Non, mais ce ne serait pas mal de rendre visite à un certain nombre de pays pendant la prochaine campagne pour les élections européennes. » L’idée m’interpella. J’étais pourtant bien loin d’en avoir terminé avec mon tour de France et je ne savais même pas encore si j’arriverai à « le boucler ». Mais l’idée me plut immédiatement, celle de voir ce que pensaient les peuples d’autres pays européens durant la période de la campagne électorale, a priori propice à l’expression, à l’écoute et au débat d’idées. Écouter les sentiments qui s’expriment, sentir les idées sur l’Europe et humer l’air du temps.

Le début de ce tour des pays européens a eu lieu sur les chapeaux de roue à Londres. L’ensemble des comptes-rendus en témoigne, comme ils témoignent des diverses étapes et de mon immersion de 20 jours au cœur de l’Europe durant sa campagne électorale. Rarement, j’aurai autant tiré profit des longs ponts du mois de mai. Malheureusement, dès le troisième soir, il nous fallut déchanter avec Paul-Antoine, qui ne ménageait pourtant pas sa peine. Le compte-rendu quotidien devenait un rêve impossible, avec des journées très longues ponctuées d’échanges du matin au soir. Nous les avons par conséquent rédigés au hasard des salles d’embarquement, des déplacements en voiture, en train et en avion. Nous sommes finalement parvenus à les restituer au plus près de ce que je crois être la réalité que nous avons vécu.

Vous pouvez retrouver l’intégralité de ce compte-rendu en cliquant ici : Rapport Tour Europe.

Un tour de l’Europe à la rencontre des citoyens européens : le rapport

Un commentaire sur “Un tour de l’Europe à la rencontre des citoyens européens : le rapport

  • 2 mai 2019 à 14 h 49 min
    Permalink

    M. Lassalle, la monnaie unique est elle adaptée à l’économie de chaque pays membre?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.