Notre Dame de Paris a brûlé. Et notre cœur de Français a saigné.

« Ô joyeux carillon, carillon de jeunesse, tinte avec allégresse, égaye nos pensées. »

Paris et la France toute entière se réveillent ce matin abattus. Nous avons perdu hier soir un de nos repères historiques, architecturaux, esthétiques et spirituels.

Notre Dame de Paris a brûlé. Et notre cœur de Français a saigné.

En voyant ces flammes dévorer ce toit multiséculaire, de vagues souvenirs nous revenaient en tête. Souvenir de cantiques. Souvenir de cloches rythmant notre journée. Souvenir de prière, de moment de profonde réflexion et de méditation. Et l’on se souvint ainsi de ce que le catholicisme et la foi ont fait pour la France, pays recouvert “d’un blanc manteau d’église” taché au cœur depuis hier soir.

Aujourd’hui comme demain, les Français doivent se réunir autour de leur Dame, témoin singulier de leur histoire. L’un des monuments français pouvant réunir dans une même unité, « celui qui croyait au Ciel” et “celui qui n’y croyait pas ».

Je salue le courage des Pompiers de Paris qui continuent à faire un travail extraordinaire. Ces soldats du feu on su s’engager pour sauver ce que nous avons de plus cher dans notre patrimoine français.

Dostoïevski a dit « le beau sauvera le monde ». Aujourd’hui, la France et le monde doivent sauver le beau.

JL
Député
Président de Résistons!

Notre Dame de Paris a brûlé. Et notre cœur de Français a saigné.
Mot clé :            

Un commentaire sur “Notre Dame de Paris a brûlé. Et notre cœur de Français a saigné.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.