L’ostracisation d’un député non-inscrit à l’Assemblée

Alors que notre assemblée était amenée à se prononcer sur un projet de loi qui aurait dû être l’objet d’un consensus autour de la santé, son examen a été un spectacle consternant entre les groupes politiques. Si pour préserver mon indépendance j’ai fait le choix de n’appartenir à aucun groupe, je constate aussi qu’il devient de plus en plus difficile de s’exprimer sur les textes, ce que je n’ai pas manqué d’indiquer à la présidente de séance. Dans quelque temps, il y aura de plus en plus de député non-inscrit.

L’ostracisation d’un député non-inscrit à l’Assemblée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *