Lettre aux élus aquitains

Madame, Monsieur,
Cher(e) Collègue Elu(e) d’Aquitaine,

Je vous écris comme l’un des vôtres.

Maire d’un village de 150 habitants depuis plus de 30 ans, Conseiller Général depuis 25 ans, je connais la réalité de votre fonction, celle qui vous tient en alerte jours et nuits, tout entier dévoué au service de vos concitoyens, de votre communauté.

Je sais votre charge de travail, votre sens de l’écoute, votre force de conviction. Les sacrifices familiaux qu’il faut consentir, les polémiques et crises qu’il faut parfois surmonter, les choix qu’il faut assumer, les subventions qu’il faut arracher à l’Etat, à la région, au département, à l’intercommunalité. J’ai souffert comme vous de la solitude de l’élu local face à la technocratie pour qui nos dossiers sont souvent de papiers et de chiffres et non de territoires et de vies humaines.

J’ai décidé de me présenter à la présidence du Conseil Régional d’Aquitaine pour être le candidat du peuple et des élus qu’il s’est librement choisis.

Avisé des méthodes du Président sortant pour les avoir subies comme élu local, à l’autre bout de la chaîne, depuis maintenant 12 ans, je veux prendre devant vous trois engagements solennels, qui seront ma boussole si les Aquitains me font l’honneur de m’élire ce dimanche 21 mars :

1. La proximité et le dialogue avec les élus locaux, tant municipaux que départementaux et quels que soient leur sensibilité politique, seront les priorités de ma présidence, en toute équité et impartialité.

2. L’aménagement équitable et durable des territoires aquitains sera la règle d’or des investissements de la Région et fera émerger une nouvelle solidarité villes-campagnes-banlieues, avec des services publics renforcés.

3. Notre politique économique permettra de relocaliser les activités industrielles, agricoles et de services dans les territoires, avec comme priorité absolue le maintien et le développement de l’emploi local.

Tels sont les trois engagements que je voulais prendre devant vous. Je voudrais que vous les jugiez à l’aune des réalités et des besoins qui sont les vôtres et non à travers le prisme d’une campagne nationale que les états-majors des partis veulent nous imposer.

Ces engagements constituent l’architecture du projet humaniste que je défends à la tête de la liste FORCES AQUITAINE.

Je me tiens à votre disposition avec mon équipe pour poursuivre le dialogue.

Je vous prie de croire, Madame, Monsieur, Cher(e) Collègue Elu(e) d’Aquitaine, en l’assurance de mon dévouement fidèle.

Jean Lassalle

Lettre aux élus aquitains
Mot clé :    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *