Démocratie et transparence

Mes chers amis,

Mardi dernier, en séance publique, l’Assemblée Nationale adoptait le projet de loi sur la transparence de la vie publique par 299 voix contre 198. Actuellement engagé en province sur les routes et chemins de France pour aller à la rencontre de nos concitoyens, j’ai toutefois voté en faveur de ce texte, et ce par procuration.

Nombre de citoyens que je rencontre me répètent la même litanie : les Français ont perdu confiance en la politique, pire encore, ils détestent leurs élus.

Le projet de loi de transparence de la vie publique répond en partie aux inquiétudes des Français puisqu’il instaure une réelle visibilité sur la réserve parlementaire et permet de lutter contre les conflits d’intérêts qui parasitent l’action publique. Il était donc nécessaire que je vote en faveur d’un tel texte réglementaire.

Néanmoins ce projet de loi est insuffisant. D’après les classements internationaux, notre pays est en retard par rapport à nos voisins européens. Ce projet de loi ne doit pas rester lettre morte et devra être complété par des mesures plus ambitieuses. La Marche que j’accomplis en ce moment même me permet de me rendre compte que les Français sont extrêmement sévères avec leurs élus. Le sentiment du « tous-pourris » se développe à grande vitesse et favorise les populismes, à gauche comme à droite. Il est de mon devoir, en tant qu’élu de la République de lutter contre ce sentiment.

Démocratie et transparence

9 commentaires sur “Démocratie et transparence

  • 7 août 2013 à 14 h 59 min
    Permalink

    Je vous salue monsieur le depute pour votre courage ,pour vos valeurs.
    j’espere que malgré ce silence assourdissant nos compatriotes vous entendrons , vous ecouterons.
    Admiration GJP

  • 12 août 2013 à 0 h 03 min
    Permalink

    Un député quitte son assemblée pour rencontrer le peuple…à pied.
    Cette démarche humble et courageuse (M. lassalle va au contact des citoyens) aura le mérite de voir un homme politique qui sans fard va au delà de ces prérogatives.
    Chapeau bas M Lassalle! Et bonnes rencontres!
    J’ai voté pour M. Hollande, mais j’ai toujours suivi avec vive attention vos actions. Aussi, je vous soutiens de plein coeur dans votre entreprise.

    Bon vent!
    Pierre Cahsataing

  • 3 septembre 2013 à 21 h 40 min
    Permalink

    Cher Mr Lasalle,
    Je ne partageais pas à l’époque de votre grève de la faim votre opinion et votre méthode mais je m’étais quand même dit que vous étiez un homme très droit et très courageux.
    Je partage en revanche tout à fait votre méthode (la marche) en forme de pèlerinage pour aller voir Notre-Dame la France qui est grandement malade.
    J’espère que votre démarche portera du fruit car pour ma part, je suis solidaire et prêt à prêter main forte au berger qui attends les huissiers envoyés par les impôts avec deux balles : une pour l’huissier, une pour lui.
    Bon vent, nos prières et pensées vous accompagne.

  • 4 septembre 2013 à 22 h 39 min
    Permalink

    bravo Mr Lassalle , je partage votre façon de voir les choses de notre beau pays de cette proximité des élus de terrain, et de leur dévouement ,j espère vivement que beaucoup de Français vous suivrons, pour ma part j essaye de porter et suivre vos actes et valeurs que vous représentez, auprès des gens que je rencontre , bon courage et au plaisir de vous re rencontrer
    bien cordialement

  • 5 octobre 2013 à 21 h 16 min
    Permalink

    Monsieur Jean-Lassalle.

    Président de la République

    Je vote pour Vous.
    Zorica

  • 10 octobre 2013 à 15 h 34 min
    Permalink

    Bonjour Monsieur,

    Ne seriez vous pas plus utile en étant présent à temps plein à l’assemblée Nationale? rencontrer les citoyens est une bonne chose, mais on sait d’avance quelles vont être les réponses , surtout dans un pays qui leur demande des sacrifices pour remonter le pays
    Est ce que nos parlementaires qui votent les lois qui concernent tous les concitoyens, vont donner l’exemple en premier en réformant leur propre système de retraite , en diminuant de façon nette leurs indemnités et avantages hors norme ? Ne voyez-vous pas que aux yeux du peuple vous passez pour une caste qui s’auto protège?
    merci monsieur le député de bien vouloir me répondre , meilleurs sentiments quand même.

  • 15 novembre 2013 à 1 h 51 min
    Permalink

    M.Lassalle, persévérez! N’écoutez pas les détracteurs! Poursuivez votre exploration! Vous êtes un député atypique, et restez le! Mieux vaut user ses chaussures pour simprégner du paysage social que d’user son fond de culotte sur un banc d’assemblée entre deux siestes pour faire acte de présence! Je suis convaicu que vous porterez haut fort le fruit de votre expérience debout à l’Assemblée, en rapportant les malaises et les bonheurs des personnes que vous aurez rencontrées.
    Tous mes respects, Monsieur le Député.

  • 20 novembre 2013 à 19 h 19 min
    Permalink

    Monsieur Lassalle vous êtes un Homme « debout » chapeau bas.
    oui et trois fois oui pour le vote blanc, et si lors d’une élection le vote blanc arrive en tête, celà veut dire que la majorité des électeurs ne veut pas ou plus des des candidats qui se présentent, et dans ce cas il doit y avoir une nouvelle éléction avec de nouveaux candidats

  • 14 décembre 2013 à 21 h 35 min
    Permalink

    Bonjour

    Je ne vous ai pas croisé sur votre route, mais si je vous avais croisé je vous aurai parlé, comme nombre de français, de la défiance croissante envers la classe politique. Cette dernière est trop éloignée «du peuple» et trop à l’écoute des lobbys industriels, ou financiers.

    Je vous aurai dit que malgré tout je reste intéressé par la politique et par l’avenir de mon pays, mais que malheureusement j’ai arrêté de voter depuis quelques années. En effet le maire de ma ville des Hauts de Seine a cru moderne d’instaurer le vote électronique, privant de facto tous ses concitoyens de leur droit démocratique à surveiller et contrôler par eux mêmes la sincérité des scrutins politiques.

    Les révélations récentes sur l’espionnage généralisé par les Etats contre les autres Etats et contre les citoyens montrent bien les tentations des gouvernements, y compris dans les pays démocratiques d’utiliser les moyens électroniques pour surveiller les faits et gestes de la population. Le vote électronique et par Internet (il a commencé à être utilisé en France, en particulier le vote par Internet pour l’élection des députés des Français de l’étranger) risque de devenir l’ultime étape de surveillance en connaissant les orientations politiques de chacun, sans exclure des fraudes massives, facilitées par l’absence de surveillance citoyenne.

    Bien à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *