Début d’un nouveau mandat

Mes amis,

Nous avons gagné ! Second au premier tour, on ne donnait pas cher de ma peau pour le deuxième. Et pourtant…Grâce à votre soutien sans faille et votre confiance exceptionnelle, me voici de nouveau sur les bancs de l’Assemblée. Comme je l’ai fait auparavant, je défendrai corps et âme nos villages, nos territoires et nos montagnes. Notre patrie. Un nouveau mandat mais des préoccupations constantes, défendre nos agriculteurs, nos terres et nos entreprises au milieu de la tempête financière et économique que nous traversons.

Toutefois, ne nous arrêtons pas là, voyons loin. Cette XIVe législature me place dans une situation nouvelle. En effet, député non-inscrit, certains pourraient penser que je suis affaibli et isolé. Moi je le vis comme une chance. Mon indépendance, ma liberté d’action, de vote, me permettent de porter vos revendications sans entrave, sans pression de qui que ce soit.  Les travaux à l’Assemblée recommencent, je compte bien m’investir par tous les moyens à ma disposition : propositions de loi, amendements, questions au gouvernement. Mariage homosexuel, traité européen de stabilité, la PAC, recrutement des fonctionnaires, droit de vote des étrangers, budget et finances publiques, réformes territoriales, emploi, pouvoir d’achat… que de débats où je ferai entendre ma voix !

Et ce n’est pas tout, j’ai été choisi pour siéger à la Commission des Finances de l’Assemblée Nationale pour les cinq prochaines années. Cette prestigieuse Commission est notamment chargée d’examiner en avant-première le projet de budget de l’Etat présenté par le gouvernement pour l’année suivante.

 

Vous le savez, mon engagement va bien au-delà des murs du Palais Bourbon et j’ai l’intention de reprendre, en complément de mes activités parlementaires, l’animation des associations qui me sont chères. Les bénévoles de l’Association des Populations des Montagnes du Monde (APMM) et ceux de « Des Racines et des Hommes » s’engagent déjà à mes côtés pour porter nos valeurs, ceux de Campagnes et communes de France, Grande cause nationale se préparent. Que ceux qui veulent s’investir veuillent bien se manifester auprès de mon bureau à Paris afin de définir le sens à donner à cet engagement, à l’heure où le grand dé-tricotage de l’organisation territoriale française s’accélère sans qu’apparaisse en contrepartie la moindre alternative crédible et durable pour le pays des Droits de l’Homme et de la Révolution Française.

Le travail ne manque pas non plus dans ma circonscription, la plus grande de France, qui réunit, des bords de l’Atlantique jusqu’aux sommets pyrénéens, des territoires d’exception, deux langues et deux cultures identitaires figurant parmi les plus anciennes et les plus enracinées de notre pays. J’y mènerai mon action au Conseil Général des Pyrénées-Atlantiques, à l’Institution Patrimoniale du Haut-Béarn (IPHB), à la Communauté des communes de la vallée d’Aspe et, bien sûr, au cœur de la commune de Lourdios-Ichère dont je suis toujours maire.

 

Merci encore à vous tous d’avoir bien voulu permettre que se poursuive cette aventure humaine hors normes, dans un monde où tout paraît pourtant figé et de plus en plus inhumain.

J’ai plus que jamais besoin de vous.

Jean Lassalle

Début d’un nouveau mandat

3 commentaires sur “Début d’un nouveau mandat

  • 27 septembre 2012 à 10 h 41 min
    Permalink

    Monsieur Le Deputé , tres cher ami … ne croyez vous pas qu’il faudrait parler des lois qui regissent le code du travail des artistes plasticiens ( celles-ci n’ont pas ete reactualisées depuis Napoléon III ??? )90% des plasticiens sont actuellement au RSA avec tres peu de chance d’en sortir tant que les galeries nous louerons leurs mûrs à des prix exorbitants !!!!! (ce sont les seuls commerces à ne pas acheter leurs stocks pour le revendre ???avant les galeries achetaient à 50% de la cotation et vendaient 100 A 150 % ce qui faisait monter la côtation de l’artiste )Pour avoir une viabilitée les artistes plasticiens doivent avoir une rentabilité de leur travail !!!!!!!Monsieur Lassale veuillez croire en toute ma sympathie

  • 4 octobre 2012 à 1 h 05 min
    Permalink

    Bonjour M. Lassalle,

    A vrai dire, une question me chagrine un peu et concerne le cumul des mandats.

    Même si j’ai pu lire de part et autre que vous « condamniez une vision péjorative du cumul des mandats, voyant plus dans celui-ci un avantage certain dans la connaissance du territoire dont l’élu est en charge »

    Je trouve qu’il serait nécessaire que vous preniez position dès maintenant sur le vote du texte qui vous sera soumis au premier trimestre 2013 (après la remise du rapport de la commission Jospin).

    En temps que Député et Maire de Lourdios-Ichère ré-éligible en 2014, votre position est particulièrement attendue, d’autant que vous siègerez à la Commission des Finances de l’Assemblée Nationale

    Si malgré vos diverses autres responsablilités, (Conseil Général des Pyrénées-Atlantiques, etc …) il peut, peut-être, être possible d’être Député et Maire de Lourdios-Ichère, entre autre, cela en est-il de même pour une grande ville comme Lyon (non .. je ne pense pas particulièrement au PS :o)) Marseille, Lille, Strasbourg, Bordeaux ?

  • 9 octobre 2012 à 6 h 11 min
    Permalink

    Cher Monsieur Jean Lassalle, Député-Maire,

    Sincères félicitations pour ce nouveau mandat, pour votre engagement si profond et vos convictions indéracinables.
    Réussir est un mot qui vous va et qui habille notre pays.

    Amitiés, respect et soutien, Cher Ami Jean Lassalle.

    Smb

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *